Des analystes détaillent les fonctions de l’hypothétique smartphone de Free

Des analystes détaillent les fonctions de l’hypothétique smartphone de Free


"Avant la fin du premier semestre 2015, on aura un petit truc sympathique sur le mobile"
annonçait mystérieusement Xavier Niel début novembre. Sans nouvelles depuis, les fantasmes se laissent aller, et certains évoquent un smartphone, conçu directement par Free.

 
Le Figaro relançait la rumeur il y a environ 2 semaines, mettant en avant que les autres opérateurs disposaient déjà de leurs propres smartphones griffés de leur marque.
 
Aujourd’hui, un analyste de Forester indique au Figaro que le projet d’un smartphone signé Free, aurait bien des chances de voir le jour. "Free dispose d’une capacité d’innovation et d’une aptitude à surprendre qui font que cette information est forcement envisageable", explique Thomas Husson, analyste marketing et stratégie ; "le marché a bien évolué, et Free cherche à maîtriser le service de bout en bout comme on le voit avec ses box".
 
Mathieu Drida, PDG de meilleurmobile.com, est du même avis. "La marque pourra ainsi communiquer sur son mobile pour attirer de nouveaux abonnés, comme elle le fait aujourd’hui avec la Freebox", indique-t-il. Sans trop prendre de risque, ce dernier imagine le smartphone Free comme étant un "terminal plutôt d’entrée ou de milieu de gamme avec un bon tarif". "Le prix fera aussi la différence", ajoute-t-il.
 
De son coté Thomas Husson prévoit un appareil plutôt orienté haut de gamme, comme la Freebox Révolution à son époque. Celle-ci se distinguait par son lecteur blu-ray, le disque dur intégré, la télécommande gyroscopique. Il explique : "Free est condamnée à proposer plus qu’un simple smartphone […] une offre originale avec des services associés, par exemple une intégration avec la Freebox, de la vidéo à la demande, etc."
 
Simple ajout aux services déjà proposés par Free, ou innovation à part entière ? Il faudra patienter probablement encore quelques semaines avant d’avoir une véritable information de la part de Free.