SFR-Téléperformance : la cour d’appel de Toulouse donne une nouvelle fois raison aux salariés

SFR croule sous les procès suite à l’affaire du transfert de salariés de SFR vers Téléperformance en 2007. Cette semaine, c’est une deuxième vague de salariés qui s’est retrouvée victorieuse devant la cour d’Appel de Toulouse. Ils sont ainsi 132 à obtenir une indemnité équivalente à 10 mois de salaires. 

La Cour d’Appel a comme pour la première vague, estimé qu’il y avait bien eu "collusion frauduleuse" de SFR et Téléperformance pour ensuite pousser les salariés à une "rupture amiable" de leur contrat après le rachat de l’activité par Téléperformance au 1er août 2007.
 
En 2014, ils étaient 191 à obtenir gain de cause devant la cour de cassation. Déjà une troisième vague d’ex salariés du centre d’appel de Toulouse sont attendus le 6 mars prochain devant les Prud’hommes. Ils seront 150 à plaider à leur tour leur cause dans cette affaire qui regroupe pas moins de 1200 plaignants sur les 1877 salariés concernés par cette affaire.
 
D’autres villes sont également concernées. Fin janvier se sont les 122 salariés de Lyon qui étaient entendus devant la justice pour obtenir réparation.
 
Pour l’avocat des plaignants Me Geoffroy, "il s’agit du plus gros dossier de destruction d’emplois par fraude en France."
 
 Source : AFP