Ondes Electromagnétiques : la loi “Abeille” inscrit le principe “de sobriété”

Ondes Electromagnétiques : la loi “Abeille” inscrit le principe “de sobriété”

Le Parlement a définitivement adopté hier soir la proposition de loi "Abeille" porté par le groupe écologiste, encadrant l’exposition aux ondes électromagnétiques. Ce dernier inscrit notamment le principe de "sobriété" dans la loi.

Il concerne aussi bien les boitiers Wifi, les antennes relais et les émissions des téléphones. Après deux ans de va et vient et d’amendements, le texte a enfin pu être adopté.
 
Le texte comprend surtout une procédure d’information et de concertation lors des implantations des antennes-relais.
 
L’interdiction du Wifi dans les crèches est prononcée et limité dans les écoles pour les seules activités pédagogiques.
 
Il prévoit également une interdiction des publicités pour les téléphones portables vendus sans oreillette.
 
Les électro-hypersensibles ont également obtenu une belle victoire : le dossier sera étudié, un rapport sur l’intolérance aux champs magnétiques est commandé.
 
Si les élus de l’opposition considèrent que ce texte est "un cadeau" des socialistes aux écologistes, pour Axelle Lemaire secrétaire d’Etat au Numérique a déclaré que ce texte "n’était pas une manière pour le gouvernement de considérer les ondes électromagnétiques comme dangereuse", mais plutôt un "texte de méthode" visant à "crever l’abcès des anxiétés irrationnelles véhiculées dans le débat public à l’heure actuelle du fait d’absence de mécanisme de consultation efficace de la population au moment de l’installation d’antennes relais".
 
Source : AFP