Report de la fin du roaming européen à 2018 : la proposition soumise au vote la semaine prochaine

Report de la fin du roaming européen à 2018 : la proposition soumise au vote la semaine prochaine
 
Les dossier est brûlant ces dernières semaines, après des mois de tergiversations. Le compromis sera difficile à trouver entre les pays qui piétine à trouver un accord sur la fin du roaming déjà votée par le parlement d’ici décembre 2015. 
 
Cette proposition issue du paquet télécom semble bel et bien enterrée. Les pays du Nord et ceux du Sud de l’Europe sont divisés. Devant cette impasse, la présidence Lettonne au conseil Européen a coupé la poire en deux : un quota de roaming au tarif local puis un surcoût minimum. En échange la fin des frais de roaming sont reportés non pas au 15 décembre 2015 mais à 2018.
 
Cette proposition sera examinée puis votée par le conseil la semaine prochaine. Déjà le nouveau Commissaire Européen au Nuémrique, Günther Oettlinger et son Vice-Président Andrus Ansip ont démarré leur opération séduction auprès de la France. Ils rencontraient respectivement hier, Stéphane Richard, PDG d’Orange et Axelle Lemaire secrétaire d’Etat au Numérique.
 
Adrus Ansip justifie ainsi cette proposition : "on ne peut avoir un marché unique du numérique si les consommateurs paient dix fois plus cher leur consommation d’internet quand ils passent une frontière européenne". Néanmoins il comprend l’argument opposé estimant que "supprimer les frais de roaming n’est pas une décision facile à prendre : dans les pays touristiques par exemple, les opérateurs sont obligés d’investir considérablement dans leurs infrastructures pour que les touristes puissent accéder à la 3G comme chez eux."
 
Source : La Tribune