Les Maisons de la Presse/Presse Mag changent de propriétaire : quel avenir pour les Bornes Free Mobile ?

Les Maisons de la Presse/Presse Mag changent de propriétaire : quel avenir pour les Bornes Free Mobile ?

Jusqu’ici, ces points de vente Presse Mag et Maison de la Presse étaient détenus à 75 % par la messagerie Presstalis et à 25 % par NAP.

Confronté à un vaste plan de restructuration, dont le financement d’un lourd volet social, Presstalis n’avait plus les moyens maintenir son investissement dans les 1650 points de vente du réseau Press Mag/Maison de la Presse.
 
C’est finalement NAP, le groupe de distribution toulousain déjà actionnaire minoritaire qui a pris le 22 décembre dernier le contrôle des 650 Maisons de La Presse dans les communes de plus de 100 000 habitants et les 1000 Mag Press principalement situés dans les centres-commerciaux.
 
Quel est donc l’avenir des bornes Free Mobile dont le déploiement se poursuit dans ces points de vente ? En réalité, ce rachat est plutôt une bonne nouvelle NAP étant l’actionnaire avec qui Free avait signé, l’année passée, cet accord de distribution des bornes Free Mobile.
 
Pour son président, Arnaud Ayrolles, le rachat de ces deux enseignes s’inscrit dans la volonté de NAP de "diversifier les magasins, non pas pour supprimer les rayons existants, mais pour les réorganiser pour en faire des espaces culturels de proximité."
 
La direction des Press Mag/Maison de la Presse souhaite également investir 14 millions d’euros sur les systèmes d’encaissement, 4,5 millions d’euros sur 3 ans sur la digitalisation des vitrines. À termes, les points de vente pourraient prendre le nom d’une 3e enseigne.
 
D’ici l’année prochaine, l’entreprise souhaite également relancer l’ouverture de nouveaux points de vente, 30 à 40 ouvertures nettes par an, au lieu des 40 fermetures annuelles jusqu’à présent. Ce sont autant de points de vente dans lesquels les bornes automatiques Free Mobile vont pouvoir s’installer.
 
Source : Le Figaro