Coup de frein dans les investissements télécoms au 1er semestre 2014

Coup de frein dans les investissements télécoms au 1er semestre 2014

 D’après les données de l’ARCEP, les investissements des opérateurs en France ont baissé au 1er semestre 2014 par rapport aux trois années précédentes. Entre 2011 et 2013, les investissements étaient au plus haut avec entre 7.1 et 7.3 milliards d’euros investis par les opérateurs. Alors que les données pour l’ensemble de l’année sont attendues en ce début d’année, pour les données du 1er semestre sont déjà connus. Les opérateurs ont investi 3.1 milliards d’euros, soit 500 millions d’euros de moins qu’en 2011, 2012 et 2013. 

Ce sont surtout les investissements de SFR et dans une moindre mesure ceux de Bouygues Télécom qui sont à l’origine de cette baisse.
 
Du côté de SFR, ce coup de frein s’explique par le rachat de l’opérateur par Numericable qui a conduit SFR a retarder ses investissements sur la 4G. Pour Bouygues Télécom, c’est le vaste plan de restructuration de l’opérateur qui a conduit Bouygues Télécom à réduire ses investissements.
 
Pour l’ARCEP, ce recul est lié à la réorganisation du secteur et espère que les résultats du second semestre compensera les baisses du 1er semestre.