SFR-Numéricable mis en demeure par le CG 92 pour de nouveaux retards sur le déploiement de la fibre

SFR-Numéricable mis en demeure par le CG 92 pour de nouveaux retards sur le déploiement de la fibre

 
Le département des Hauts-de-Seine avait confié à la société Sequalum, une filiale du groupe SFR-Numéricable, par voie d’une délégation de service public, la construction et l’exploitation d’un réseau en fibre optique à l’abonné (FFTH) destiné à couvrir 100 % du territoire départemental d’ici la fin 2015.
 
Un déploiement qui a pris beaucoup de retard puisqu’en juillet 2014, seules 113 027 prises avaient été raccordées sur les 466 700 escomptées pour le mois d’octobre 2014. Devant les retards de déploiement du réseau THD Seine, les élus du Département avaient voté la résiliation à l’unanimité, pour « faute et aux torts exclusifs du délégataire », de la convention de délégation de service public confiée à Sequalum pour l’établissement et l’exploitation de ce réseau départemental en fibre optique. Une résiliation qui sera effective le 30 juin 2015
 
Toutefois,jusqu’à cette date de résiliation, la responsabilité de l’exploitation et de la maintenance du réseau incombe au délégataire, c’est-à-dire Sequalum. Or, de "nouveaux retards de construction" ont été constatés.
 
Mercredi, le Conseil général des Hauts de Seine a donc mis en demeure Sequalum de respecter ses engagements jusqu’à la fin de son contrat sous peine de nouvelles pénalités de retard qui s’élèvent déjà pour le moment à 45 millions d’euros.