Le mariage entre Numéricable et SFR pourrait être plus compliqué que prévu

Le mariage entre Numéricable et SFR  pourrait être plus compliqué que prévu

    

 
Capital a publié sur son site web une enquête intitulée « SFR-Numericable : un mariage qui s’annonce chaotique ». Capital plonge ainsi dans les coulisses de cette méga-fusion et détaille tous les points qui risquent de poser problème. On constate ainsi que SFR et Numéricable n’ont pas la même culture d’entreprise, et qu’il va y avoir du travail avant qu’ils puissent marcher main dans la main.
 
Extrait : « Avec cette fusion, la plus importante qu’ait connue le secteur en Europe depuis des années, Patrick Drahi voit aboutir un projet vieux de sept ans. Il connaît sa «cible» par coeur. Mais ces derniers mois, alors que les réunions d’information se succédaient au siège de SFR – les responsables lui ont fait part des problématiques marketing, informatique ou RH – il a pu mesurer l’ampleur de la tâche. Réseau en chantier, abonnés mécontents, troupes démotivées, système informatique tentaculaire… Avec une dette record de 16,5 milliards d’euros et 50 millions d’euros d’intérêts à rembourser chaque mois, il n’y a pas de temps à perdre pour mettre l’ensemble en ordre de marche et exploiter au mieux sa base de 20 millions d’abonnés. »
 

Découvrir l’intégralité de l’enquête de Capital