La FFT, le lobby des opérateurs télécoms, sur le point de disparaitre

La FFT, le lobby des opérateurs télécoms, sur le point de disparaitre

La Fédération Française des Télécoms, composée de la majorité des opérateurs télécoms (mais pas de Free ni de Numéricable), est un lobby dont l’objectif est de défendre l’intérêt des opérateurs. Mais pas de tous puisque la FFT s’était surtout illustrée ces dernières années par son lobby anti-Free Mobile. Les études publiées par cette fédération ces dernier temps étaient principalement destinées à montrer que l’arrivée d’un quatrième opérateur avait fait beaucoup de mal aux opérateurs historiques.
 
Mais le rachat de SFR par Numéricable devrait sonna le glas de la FFT. En effet, les dirigeants du nouvel ensemble SFR-Numéricable souhaitent réduire leurs dépenses de lobbying et ont annoncé vouloir quitter la FFT. Ce sont ainsi SFR mais également Virgin Mobile, rachetés par Numéricable, qui vont se retirer. Il ne resterait ainsi plus qu’Orange et Bouygues Télécom comme opérateurs majeurs au sein de la FFT. N’étant plus représentative, la FFT devrait donc s’auto-dissoudre en mars prochain, sauf retournement de dernière minute.