Hauts de Seine : 10 candidats pour reprendre les infrastructures FTTH dont Iliad

Hauts de Seine : 10 candidats pour reprendre les infrastructures FTTH dont Iliad
 
Après l’échec des déploiements avec la filiale de Numericable, Sequalum SAS, le Conseil Général des Hauts de Seine cherche un ou plusieurs repreneurs pour son réseau de fibre optique. Les Hauts de Seine espèrent ainsi récupérer 65 millions d’euros. 
 
Les opérateurs intéressés par reprendre une ou plusieurs partie du réseau déjà déployé devait se faire connaitre avant le 15 décembre dernier. 10 candidats se sont ainsi manifestés parmi lesquels plusieurs opérateurs nationaux et plusieurs opérateurs de réseaux d’initiatives publiques. 
 
On retrouve ainsi les opérateurs de RIP, Altitude Infrastructure, Covage, Telcité, Tutor, Zayo France et Sipartech.
 
les 4 opérateurs nationaux se sont également positionnés sur le dossier. Bouygues Télécom, Orange mais également Iliad, la maison-mère de Free se sont portés candidats au rachat.
 
Chose curieuse, on retrouve même Numericable dont la filiale est en litige avec le Conseil général des Hauts de Seine. Sequalum a d’ailleurs déposé un recours devant le tribunal administratif de Cergy, retardant la cession du réseau au 30 juin 2015.
 
Debut janvier, le Conseil Général des Hauts de Seine examinera les dossiers des différents candidats. Mi-janvier, l’assemblée départementale invitera les candidats sélectionnés à consulter les informations sur le réseau dans le cadre d’une data-room. A l’issue de cette phase de consultations les candidats retenus devront déposer leur offre. La cession effective interviendra après le 30 juin 2015.