Maxime Lombardini en dessous du plafond de rémunération “socialement acceptable”

Maxime Lombardini en dessous du plafond de rémunération “socialement acceptable”
 
Proxinvest, société de conseils aux investisseurs, publiait hier les résultats du seizième rapport de Proxinvest « La Rémunération des Dirigeants des sociétés du SBF 120 ». Dans cette étude, Proxinvest note qu’en 2013, 18 patrons du SBF 120 ont gagné l’équivalent de 240 SMIC soit plus de 4,7 millions d’euros.
 
Si parmi les mauvais élèves on retrouve en tête Arnaud Lagardère avec 16,6 millions d’euros, devant Bernard Arnault(LVMH) et David Jones (Havas), en bas de classement on retrouve Maxime Lombardini, directeur général d’Iliad avec une rémunération n’atteignant "que" 384 000 € l’année passée. 
 
La rémunération moyenne de ces patrons du SBF 120 augmenté de 1,2 % en 2013 à 2,909 millions d’euros.