IDate : “il y a des choses à mettre en place pour que la 5G soit une réussite industrielle”

IDate : “il y a des choses à mettre en place pour que la 5G soit une réussite industrielle”

A l’occasion du Digiworld Summit 2014 de Montpellier, Didier Pouillot, responsable du secteur industrie des télécoms pour l’Idate livre sa vision des télécoms Européens dans les colonnes de nos confrères de silicon.fr.

Pour lui, on est aujourd’hui "à la charnière où il faut stopper la guerre des prix intensive via la segmentation des offres, qui évolueront entre low-cost et forfait personnalisé, et le développement de nouveaux services comme le M2M et le Cloud qui vont apporter de la croissance à partir de zéro."

Ce scénario de retour à la croissance n’est néanmoins prévu par l’Idate "qu’à l’horizon 2020-2025".

Ils sont nombreux à estimer que l’avenir des télécoms passent par une plus grande convergence fixe-mobile des opérateurs, Numericable s’offrant SFR, Bouygues cherchant à se construire un réseau fixe et Free un réseau mobile. Pour Didier Pouillot, c’est "la mobilité qui guide l’ensemble de développements des opérateurs." Il estime ainsi que la convergence fixe-mobile "trouve sa justification" au-delà "d’offrir la continuité de service entre fixe et mobile." Pour lui, il s’agit surtout de "disposer de capacités pour aller vers une densification du réseau mobile qui nécessite des infrastructures filaires à haute capacité."

Ces réseaux filaires finiraient-ils par ne devenir que des réseaux de collectes pour des infrastructures mobiles ? La question se pose surtout à l’heure ou la 5G est dans les cartons. Pour Didier Pouillot, la difficulté est "qu’on ne sait pas bien ce qu’est la 5G" à part qu’elle va "être un moyen de connecter tout partout, une situation hybride plus qu’une nouvelle technologie."

Quant à l’avenir de l’Europe, si, sur la 4G, elle "a perdu une partie du contrôle", il estime qu’il "y a des questions à se poser en matière de politique et de politiques industrielles. Il y a des choses à essayer de mettre en place pour la 5G soit une réussite industrielle."