Retraite Chapeau : plainte contre l’ancien PDG d’Orange, Didier Lombard

 
La semaine passée, au micro de RTL, Stéphane Richard s’était montré hostile au maintien des retraites chapeaux considérant qu’il s’agissait d’une "forme d’inégalité qui est difficile à admettre."
 
Ces paroles ne sont pas restées vaines, un des syndicats d’Orange, la CFE-CGC a déposé, au début du mois, un plainte au pénal devant le procureur de la République de Paris concernant la retraite chapeau versé à son ancien PDG, Didier Lombard.
 
Révélé par Challenge, ce week-end, le syndicat confirme dans un communiqué qu’après "de nombreuses vérifications et échanges de questions/réponses avec la direction d’Orange", la CFE-CGC a conclu "au caractère illégitime, voir illégal, de la retraite chapeau perçue par l’ex PDG de France-Telecom Orange depuis 2011."
 
Le montant perçu par Didier Lombard, "en sus de nombreux autres émoluments", atteint 346 715 € par an, soit plus de 28 800 € par mois.
 
Ce contrat de retraite complémentaire entre Orange et Didider Lombard aurait été voté, après le départ de ce dernier de France Télécom. Ils estiment également que se pose toujours la question "de la légitimité de très hauts revenus de certains dirigeants d’entreprises" à l’heure où, l’opérateur cherche à réduire sa masse salariale en ne remplaçant pas ses départs en retraite.
 
Le syndicat estime ainsi que "si on s’en tient à un calcul actuaire, la retraite chapeau de D.Lombard pourrait au final atteindre 8 millions d’euros, soit 10 fois ce que gagne un salarié smicard pendant toute sa vie."
 
Il dénonce également le cumul des mandats de Didier Lombard, l’ex PDG d’Orange-France Télécom étant administrateur de Thales, Président de Technicolor (ex Thomson), et président du Conseil de Surveillance de ST Microelectronics.
 
Il rappelle enfin que Didier Lombard est sous le coup d’une procédure pour harcèlement moral à France Télécom, à l’occasion de l’affaire des suicides à France Télécom.
 
Sur requête du Vice-procureur de la République M. Nataf, une enquête de la brigade financière est en cours.