Xavier Niel annonce plusieurs nouveautés entre maintenant et le mois d’août

Xavier Niel annonce plusieurs nouveautés entre maintenant et le mois d’août
 
Invité ce matin de Stéphane Soumier sur BFM Business, Xavier Niel était présent « pour parler de tous les sujets ».
 
Au cœur des préoccupations des Freenautes, les annonces du fondateur de Free sur le dossier des télécoms. Si, ces derniers mois, peu d’annonces ont été faites par le quatrième opérateur, Xavier Niel profite de l’invitation dans Good Morning Business pour annoncer le calendrier des réjouissances chez Free.
 
« Entre maintenant et fin février, on a une petite surprise pour nos abonnés, sympathique, un petit machin sympa, dans les 3-4 mois qui viennent»
 
Ce « petit truc » fera néanmoins l’objet d’un keynote spéciale, signe de l’importance du produit qui sera présenté : « on fait un keynote, donc c’est gros ! »
 
Il laisse sous-entendre que cela pourrait concernait la Box, mais ne confirme pas l’arrivée d’une box intermédiaire à la V7. Il confirme néanmoins l’arrivée de la V7 «pour la fin de l’année prochaine»
 
Si sur le volet des box, le changement était déjà annoncé, Xavier Niel annonce n’en avoir pas fini avec le mobile. Pire, il concède que « sur le mobile, on s’est vraiment endormi. »
 
« Avant la fin du premier semestre de l’année prochaine, on a un petit truc sur le téléphone, sur le mobile. » Là encore, le directeur de la stratégie de Free annonce un keynote pour l’occasion : « quand on voit les marges de nos concurrents, franchement je n’ai pas de peine, faut remettre un petit coup. ». La sortie de cette nouveauté est estimée entre « février et août de l’année prochaine. » Pour lui, les Français « se tapent des factures de roaming de malade. La France est encore loin d’être parfaite sur les prix, il y a encore beaucoup de choses à faire.» 
 
Il renouvelle ainsi le credo de Free, « notre truc c’est de faire de la technologie accessible à tous.» Il n’hésite pas à lâcher un petit tacle à Apple : « chez Free, on aurait été très fier d’inventer l’iPhone, on aurait eu un petit peu honte de le vendre à ce prix là.»