31 % des Français n’ont jamais changé d’opérateur

Selon le cabinet Deloitte qui publie ce jour, son étude sur le comportement des français vis à vis de leurs appareils mobiles, si certaines habitudes ont changé avec l’arrivée de Free Mobile, certains restent ancrés à leurs habitudes.
 
Ainsi, 31 % des Français affirment n’avoir jamais changé d’opérateurs. Malgré la multiplication des forfaits sans engagements, 48 % du parc mobile reste également subventionné par les opérateurs.
 
Les utilisations classiques du téléphone restent majoritaires avec en tête les appels vocaux (88%) devant les SMS (84%) loin devant la messagerie instantanée (12%), les appels vidéos (5%) et la VOIP(3%). Quand au paiement par mobile, 65 % des personnes interrogées ne se déclarent pas prêtes à utiliser leur mobile comme moyen de paiement.
 
Malgré l’apparition de la 4G et la communication intensive des quatre opérateurs autour de cette nouvelle technologie, selon Deloitte, seuls "11 % des consommateurs détiennent un forfait et un téléphone 4G". Néanmoins, cette proportion est en nette augmentation puisqu’elle ne concernait que 3% des consommateurs en 2013.
 
Parmi les freins que recensent Deloitte à l’adoption de la 4G viennent en premier lieu le prix du forfait 36% et celui du terminal compatible (23 %). Néanmoins 81 % des abonnés 4G interrogés affirment ne pas avoir eu à payer un supplément pour y accéder. 
 
Quand aux utilisations de cette technologie, pour Deloitte la majorité des abonnés ne "l’utilisent pas pour des activités réellement dépendantes de la vitesse de connexion" avec seulement 28 % à regarder des vidéos sur le mobile et 21 % à écouter de la musique en streaming.