J.L.Silicani : “les opérateurs français sont les champions de la convergence”

J.L.Silicani : “les opérateurs français sont les champions de la convergence”

C’est dans l’éditorial de la lettre d’information de l’ARCEP que son président, Jean-Ludovic Silicani évoque l’avenir des opérateurs français.

Pour lui "plusieurs mouvements de convergence concernent les opérateurs français".

Il note ainsi que l’avenir des opérateurs télécoms "n’est pas fixe ou mobile, mais bien fixe et mobile […] plus précisément vers un réseau fixe avec des usages essentiellement mobile." Il souligne ainsi les l’élargissement de Bouygues sur le fixe et à l’inverse celui de Free sur le mobile. Il note également le rachat de SFR par Numericable avec un nouvel ensemble qui "bénéficiera d’une double convergence fixe/mobile et technologique."

Le deuxième mouvement de convergence qu’il tient à mettre en avant concerne une "convergence supranationale". Il souligne ainsi les projets de rachat de Jazztel par Orange en Espagne et de T Mobile par Free aux États-Unis qui selon lui "sont un signe important". Pour lui, la diversification des opérateurs vers de nouveaux relais de croissance "leur permettront de mettre en œuvre plus de synergies et de convergence au cœur de leurs projets."

Pour Jean Ludovic Silicani, "ce double mouvement de convergence est très positif" et "illustre le dynamisme des opérateurs et du marché français des télécoms." Il estime que ces derniers sont "armés" pour "devenir des champions de la continuité numérique."