Mutualisation SFR-Bouygues : l’Autorité de la Concurrence déboute Orange de sa saisine

Mutualisation SFR-Bouygues : l’Autorité de la Concurrence déboute Orange de sa saisine
 
Dans une décision parue hier soir, l’Autorité de la Concurrence a répondu à la saisine d’Orange concernant l’accord de mutualisation des réseaux mobiles entre SFR et Bouygues Télécom.
 
Le gendarme de la concurrence a débouté la requête en suspension d’Orange "considérant qu’aucune atteinte grave et immédiate aux intérêts du secteur, des consommateurs ou de l’entreprise plaignante n’était établie."
 
Cet accord prévoit de déploiement d’un réseau partagé de 11 500 sites concernant 57 % de la population en dehors des zones les plus denses. Il prévoit également une prestation temporaire d’itinérance 4G fournie par Bouygues Télécom à SFR, "pour tenir compte des contraintes de déploiement du réseau cible et éviter d’avoir à démonter des équipements". Cette dernière devrait avoir "une ampleur limitée" et ne justifie donc pas les craintes d’Orange, selon l’Autorité de la Concurrence.
 
 
Cette décision peut être contestée devant la cour d’appel de Paris.