Baromètre Dégrouptest en très haut débit : Free 3e sur les débits descendants, 1er sur les débits montants

Baromètre Dégrouptest en très haut débit : Free 3e sur les débits descendants, 1er sur les débits montants

Dégrouptest publie ce jour son baromètre des connexions fixes pour le 1er semestre 2014. Une partie de l’étude se concentre sur les 595 284 tests en très hauts débits réalisés en France via l’application Degrouptest.

Pour le très haut débit, les tests font référence sans distinction aux tests en VDSL2, FTTH ou FTTLA dès lors qu’ils franchissent la barre des 30 Mb/s. De ce fait, ces résultats ne sauraient augurer des seuls débits FTTH, puisque toutes les technologies sont mélangées. Ainsi, un opérateur qui déploiera le VDSL2, sera désavantagé par ce test, alors que ceux ne déployant pas ou peu de VDSL2 seront avantagés, du fait que seule la fibre sera prise en compte.

Concernant le débit descendant relevé en très haut débit fixe selon les opérateurs, le débit moyen descendant relevé avec Free est de 53,88 Mb/s. Il se situe à la troisième place du podium derrière SFR (59,833 Mb/s) et Orange (54,88 Mb/s) mais devant les deux opérateurs utilisant pour tout ou une partie de leurs connexions THD le technologie coaxiale (FTTLA) soit Numericable (47,22) et Bouygues Télécom (36,39 Mb/s). Tous les opérateurs sauf le leader SFR voient leur débit moyen constaté chez les abonnés augmenter.

<>

Du côté des débits montants, le classement n’est pas aussi serré, c’est une victoire écrasante de Free avec un débit moyen montant de 40.26 Mb/s contre 28,86 Mb/s pour le deuxième SFR et 23,44 pour Orange. Bouygues et Numericable voient leur débit moyen atteindre difficilement respectivement 5,91 Mb/s et 5,04 Mb/s.

Cet écart significatif est signe des meilleures performances du VDSL2 et de la technologie FTTH sur le FTTLA du réseau de Numericable. En revanche, selon Degrouptest, la surperformance du réseau Free est à pondérer "car l’offre de Free ne concerne pas beaucoup de monde".

En effet en très haut débit, Free ne concerne que 7,98 % des tests par opérateur quand il en représente plus de 30 % en haut débit (inférieur à 30 Mbits). De son côté Orange qui déploie massivement la fibre optique atteint 39 % des tests en THD.