Stephane Richard ne craint pas l’offensive de Bouygues sur le fixe

Stephane Richard ne craint pas l’offensive de Bouygues sur le fixe
Interrogé au micro de Radio Classique, Stéphane Richard, PDG d’Orange, revient sur l’offensive de Bouygues sur le fixe. Pour le patron de l’opérateur les 100 000 recrutements de Bouygues n’ont pas eu d’effet sur les recrutements d’Orange : "relativisons les choses, i ly a sur le marché du fixe très peu de ce qu’on appelle le "churn", c’est à dire le zapping d’opérateurs de la part des abonnés et il n’y en a pas plus depuis le lancement de l’offres de Bouygues."
 
Pour lui, l’offre de Bouygues capte surtout de nouveaux abonnés qui ne sont pas déjà chez un autre opérateur. Il n’y a donc pour le moment rien d’inquiétant : "ce phénomène tant qu’il est limité à cela, n’alarme pas plus que ça les opérateurs."
 
Si Bouygues a déclaré la guerre sur les prix dans le fixe, Stéphane Richard estime que son concurrent la mènera tout seul. Il relève ainsi que "personne, aucun des trois autres n’a baissé ses prix", même s’il reconnait que des promotions sont faites pour rester dans le coup.
 
Mais pour lui, il est hors de question de "baisser les prix de l’abonnement fixe, qui sont déjà très bas. […] Je ne souhaite pas qu’Orange suive ce mouvement."