Bergé, Niel, Pigasse confirment un intérêt “réel et sérieux” pour LCI

Bergé, Niel, Pigasse confirment un intérêt “réel et sérieux” pour LCI
Cette fois, c’est dans une lettre au CSA que le trio d’actionnaire du groupe Le Monde, Pierre Bergé, Mathieu Pigasse et Xavier Niel ont confirmé un "intérêt réel et sérieux" pour reprendre la chaîne d’information payant LCI. Ces derniers voient dans la reprise de LCI un atout pour compléter les services du groupe Le Monde avec, selon une source proche du dossier, le maintien de la chaîne payante complété par un développement digital. Les 3 hommes souhaiteraient rencontrer les salariés de LCI pour travailler sur un projet de reprise.
 
Après le refus du CSA d’autoriser LCI à passer de la TNT payante à la TNT gratuite, sa maison-mère TF1 avait menacé de fermer la chaîne au 31 décembre. L’avenir de la chaîne d’information est plus que jamais incertaine.
 
Jeudi dernier, les salariés de la chaîne se sont également fendus d’un communiqué pour reprocher au CSA de "décider de la vie ou la mort d’un organe de presse". 247 salariés pourraient se retrouver sur le carreau. Si les dirigeants de TF1  ont déclaré "qu’aucune décision n’était prise" et que le groupe continuait à "travailler toutes les hypothèses", d’autres organes de presse se sont déjà positionnés sur une reprise totale ou partielle des éléments de la chaîne.
 
BFM TV et iTélé ont déjà annoncé que si la chaîne venait à mourir, chacune des deux chaînes pourrait reprendre 33 journalistes sur les 247 salariés de la chaîne.
 
Quant à l’intérêt du trio d’actionnaire du groupe Le Monde, il est clair depuis le 29 juillet, les trois hommes ayant manifesté leur intérêt dans un article du Figaro. Mais selon TF1, les contacts avec les actionnaires du groupe le Monde se sont limités à un "petit SMS de quelques mots."
 
Source : AFP