Numericable va revendre Outremer Telecom, Free candidat potentiel

Numericable va revendre Outremer Telecom, Free candidat potentiel

Alors que l’autorité de la concurrence devrait rendre son verdict sur le rachat de SFR en novembre, des difficultés concernent déjà les filiales outre-mer des deux groupes de télécommunication. En effet, à la Réunion et Mayotte, le marché est partagé entre Orange, SFR Outre-Mer et Outremer Telecom, détenu par Altice (maison mère de Numericable).

Si SFR et Numericable fusionnait, la nouvelle entité disposerait ainsi de 76 % du marché et 96 % du marché à Mayotte. Une situation problématique pour l’Autorité de la Concurrence qui demandera des « remèdes » en cas de validation du rachat de SFR par Numericable. Le gendarme imposerait des conditions favorables à l’accueil des MVNO dans les iles ou pourrait contraindre la nouvel entité à revendre un des deux réseaux mobiles d’outre-mer et une partie de sa clientèle.
 
Selon BFM Business, Numericable n’attendrait pas la décision de l’Autorité de la Concurrence et envisagerait déjà de prendre les devants en revendant Outre-Mer Télécom. Même en cas de vente anticipée, le rachat de la filiale d’Altice serait soumis à la validation de l’Autorité de la Concurrence.
 
Parmi les opérateurs intéressés, on retrouverait Free, bien que les dirigeants de ce derniers ont refusés de s’exprimer officiellement, Océindes, qui serait « potentiellement intéressé en fonction du prix et des conditions » et Digicel déjà présent dans plusieurs îles des Antilles. Bouygues de son côté a indiqué ne pas être intéressés. 
 
Source : BFM Business