Observatoire ARCEP : 715 000 abonnements FTTH au 2ème trimestre, soit +68% sur 1 an

Observatoire ARCEP : 715 000 abonnements FTTH au 2ème trimestre, soit +68% sur 1 an

L’ARCEP vient de publier son observatoire du haut et très haut débit pour le deuxième trimestre 2014. Il en ressort qu’au 30 juin 2014, le nombre d’abonnements internet à haut et très haut débit sur réseaux fixes atteint 25,4 millions, soit une croissance nette de 175 000 abonnements au cours du trimestre. Sur un an, l’accroissement net s’élève à un million (+4%).
 
Sur ce total, le nombre d’abonnements à haut débit s’élève à 23,1 millions, soit une progression de 45 000 abonnements en un trimestre et de 475 000 en un an. La croissance trimestrielle est entièrement portée par l’augmentation du nombre d’abonnements xDSL dont le débit est inférieur à 30 Mbits/s (22,6 millions à la fin du deuxième trimestre 2014). Le nombre des autres abonnements haut débit (abonnements par le câble, en wifi, par le satellite ou la boucle locale radio) s’élève à 425 000 fin juin 2014.
 
 
Le nombre d’abonnements à très haut débit est évalué à un peu plus de 2,3 millions à la fin du deuxième trimestre 2014 (+130 000 en un trimestre, +32% en un an), dont :
 
– 715 000 abonnements internet à très haut débit en fibre optique de bout en bout ; leur nombre a augmenté de 75 000 au cours du trimestre et de 68% en un an ;
 
– 820 000 autres abonnements à très haut débit dont le débit est supérieur ou égal à 100 Mbit/s, dont les accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial ; leur nombre s’accroît de 15 000 sur le trimestre et de 19% en un an ;
 
– 810 000 autres abonnements à très haut débit dont le débit est compris entre 30 et 100 Mbit/s, dont les accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial et ceux en VDSL2 lorsque l’abonné est situé suffisamment près de l’équipement actif de l’opérateur pour bénéficier d’un tel débit ; leur nombre s’accroît de 35 000 au cours du trimestre et de 23% en un an.
 

Le nombre d’abonnements à très haut débit représente désormais plus de 20% du nombre total des logements éligibles au très haut débit.