Pétition contre l’impôt internet

L’amendement concernant le financement du COSIP n’en fini pas de faire parler de lui. Ainsi Free a lancé une pétition pour s’opposer à cette nouvelle taxe qui viendrait frapper les fournisseurs d’accès (et donc indirectement les abonnés, puisque celle-ci sera d’une façon ou d’une autre répercutée sur ceux-ci).

Nous ne pouvons que soutenir cette initiative qui va dans le sens de la défense des intérêts des utilisateurs de la télévision par ADSL, dont nos dirigeants font décidément tout pour freiner le développement. ( Pour rappel c’est le gouvernement de Jean Pierre Raffarin qui avait inscrit dans la loi l’autorisation pour les chaînes hertziennes de se refuser aux opérateurs ADSL, ce qui a expliqué l’absence de TF1, M6 ou TMC durant plusieurs années).

Cet impôt Internet d’un nouveau genre et qui ne dit pas son nom viendrait donc en complément des taxations auxquelles sont déjà assujettis les opérateurs télécoms.

En effet, les opérateurs télécoms contribuent déjà pour une part non négligeable de leurs revenus à la création audiovisuelle (Près de 7 euros par abonné pour Free en 2006) sans que cela se soit accompagné à ce stade de retombées positives pour le consommateur en termes d’accès aux contenus. Concrètement, cette extension de la taxe existante se traduira de façon quasi-certaine par un renchérissement des offres triple-play qui ont su rencontrer un grand succès, à défaut des offres audiovisuelles des opérateurs télécoms. Ceci, sans évoquer l’impact de cette mesure sur les petites chaînes.

N’oublions pas que notre pays, hier lanterne rouge, est désormais cité en référence dans le monde entier pour son dynamisme concurrentiel et son innovation permanente dans l’intérêt du consommateur (téléphonie illimitée vers les fixes, télévision par ADSL, Internet haut débit… le tout à prix très compétitifs selon l’OCDE).

Souhaitons nous réellement prendre le risque d’y mettre un terme ?

SIGNER LA PETITION