Stéphane Richard sur le versement de dividendes aux actionnaires : “il y a eu des excès”

Stéphane Richard sur le versement de dividendes aux actionnaires : “il y a eu des excès”

Selon l’étude de Henderson Global Investors parue la semaine dernière, la France est le deuxième pays au monde à verser le plus de dividendes à ses actionnaires. 40,7 milliards de dollars pour le seul deuxième trimestre 2014.

Interrogé sur le sujet ce matin sur France Inter, Stéphane Richard, PDG d’Orange convient que parmi les grandes entreprises "il y a eu des excès et d’ailleurs nous-même, on a pris des décisions qui ne s’imposaient pas et ca aurait été mieux qu’on réduise le niveau de ces dividendes. Ca a été fait puisque l’ajustement entre 2012 et 2014, on a réduit de 60 % le niveau des dividendes."

Pour autant le patron d’Orange estime que dans un marché de la mondialisation, "on ne peut pas avoir une politique décalée par rapport aux pratiques du secteur."

Quant aux dividendes versées par Orange aujourd’hui, Stéphane Richard estime qu’ils ne sont désormais plus excessifs :

"Si vous regardez le taux de distribution d’Orange par rapport aux autres entreprises du secteur des télécoms, on est plutôt dans la moyenne basse." Lors de la dernière Assemblée Générale des actionnaires du groupe, les syndicats d’Orange s’étaient vivement opposés au vote d’un dividende supérieur aux bénéfices de l’entreprise . Entre 2009 et 2011, Orange versait des dividendes à hauteur de 1,40 € par action.


Stéphane Richard : "En France, on ne travaille… par franceinter