Rachat de SFR par Numéricable : L’Autorité de la concurrence ouvre une phase d’examen approfondi, suite à des « doutes sérieux d’entraves à la concurrence »

Rachat de SFR par Numéricable : L’Autorité de la concurrence ouvre une phase d’examen approfondi, suite à des « doutes sérieux d’entraves à la concurrence »

 
Numericable Group, filiale du groupe Altice, a notifié le 4 juin 2014 son projet d’acquisition de SFR auprès du groupe Vivendi. Après plusieurs échanges avec les services de l’Autorité de la concurrence, le dossier a été déclaré complet au 24 juin 2014.
 
Dans le cadre de son examen du dossier, et à la suite d’une première consultation des acteurs du marché, l’Autorité considère que l’opération soulève des doutes sérieux d’entraves à la concurrence et nécessite l’ouverture d’une phase d’examen approfondi (phase 2). 
 
L’Autorité de la concurrence a ainsi annoncé ce mercredi qu’elle avait a décidé d’ouvrir une phase d’examen approfondi dans le cadre de la notification de l’acquisition de SFR par le groupe Altice.
 
Au cours de l’examen de phase 2, l’Autorité effectuera une consultation élargie des acteurs du marché. Elle fondera également son examen sur les avis de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). L’Autorité procédera également, si cela s’avère nécessaire, à la consultation des acteurs du marché sur les remèdes qu’il conviendrait d’apporter à d’éventuelles atteintes à la concurrence.