La Coupe du Monde de Football 2014 a fait le plein de téléspectateurs et de records dans le monde

La Coupe du Monde de Football 2014 a fait le plein de téléspectateurs et de records dans le monde

Selon un communiqué de Médiametrie, pour Jacques Braun, vice-président d’Eurodata TV Worldwide : « La Coupe du Monde 2014 s’est achevée en apothéose par la victoire de l’Allemagne dans un choc des continents, l’Europe face à l’Amérique latine. L’incroyable score de l’Allemagne contre le Brésil, un choc pour les fans de football à travers le monde, a notamment porté des records d’audience. »

La Coupe du Monde de Football 2014 a fait le plein de téléspectateurs et de records dans le monde

Une Coupe du Monde record dès le 1er tour

Dès le premier tour, les télévisions européennes ont enregistré de très fortes audiences, les matchs ayant en général été diffusés à des heures de grande écoute, 18h ou 22h (heure française) pour la plupart.

Les Pays-Bas, par exemple, ont battu leur record d’audience historique lors de la demi finale perdue face à l’Argentine, avec plus de 9 millions de téléspectateurs sur Nederland 1 (et 89,3% de part d’audience), le précédent allant à la finale Pays-Bas-Espagne de 2010 (8,5 millions).

En France, TF1 a enregistré des records d’audience sur les tranches horaires de diffusion des matchs France-Equateur à 22h et France-Allemagne à 18h, avec respectivement 14,6 et 16,9 millions de téléspectateurs. Le quart de finale France-Allemagne, de même que le 2ème match de la France contre la Suisse ont même réussi à se glisser dans le palmarès des 20 meilleurs scores d’audience depuis 1989, respectivement aux 16ème et 17ème rangs, ce qui n’était pas arrivé depuis la Coupe du Monde de Rugby de 2007.

En Espagne et en Italie, si leurs équipes n’ont pu se qualifier pour le second tour, les audiences ont été une fois de plus élevées. Plus de 16 millions de supporters italiens ont suivi le match entre l’Italie et l’Uruguay sur Rai 1 (67,8% de part d’audience). Quant à l’Espagne, elle a frôlé son record d’audience pour un match de Coupe du Monde avec 13,2 millions d’Espagnols sur Telecinco pour Espagne-Chili (67,6% de part d’audience), contre 13,4 millions pour la finale Pays-Bas-Espagne de 2010.

Les autres continents ont également enregistré de bonnes performances malgré un décalage horaire plus marqué. En Chine, la finale diffusée à 3h du matin en simultané sur CCTV-5, CCTV-1 et quelques chaînes régionales a rassemblé plus de 30 millions de téléspectateurs pour une part d’audience de 78%. Au Japon, le 1er match de l’équipe nationale, contre la Côte d’Ivoire, a rassemblé, entre 10h et midi, 10,8 millions de téléspectateurs pour une part de marché de 77,9% sur NHK1 (région de Kanto).

 L’Allemagne, championne du monde et des audiences

En plus d’enchaîner buts et victoires, l’Allemagne a également enregistré 2 records d’audience historiques à la suite. Le 1er grâce à son écrasante victoire contre le Brésil (7-1), avec 32,6 millions de fans (et 87,8% de part d’audience) sur ZDF, le précédent étant la demi-finale du Mondial 2010 contre l’Espagne (à 31,1 millions de téléspectateurs). Les 15 dernières minutes de la première mi-temps, juste après le 5ème but allemand, ont même enregistré un pic à 33,7 millions de téléspectateurs.

Ce record a ensuite sans surprise été battu lors de la finale face à l’Argentine, remportée par l’Allemagne 1-0 qui a réuni plus de 34,7 millions de téléspectateurs sur ARD, pour une part d’audience de 86,3%. Notons que les femmes ont elles aussi suivi en masse cette finale qui atteint une part de marché de 82,2% auprès du public féminin de 14 ans et plus.

Ces deux records d’audience pour un Mondial sont également les 2 meilleures performances de la télévision allemande de tous les temps.

 90% des Français, Allemands , Espagnols et Anglais ont suivi la Coupe du Monde

Ces records illustrent une fois de plus à quel point les grandes compétitions de football sont fédératrices, et ce quelle que soit l’heure de diffusion. Et la télévision constitue de loin l’écran privilégié pour suivre ces compétitions.

En France, 87,7% des personnes équipées de télévision âgées de 4 ans et plus ont regardé en direct au moins 60 secondes consécutives d’un match de Coupe du Monde sur TF1. En Allemagne, ce sont 91,6% des 3 ans et plus qui ont suivi au moins une minute live de match sur ARD et ZDF.

Même les pays n’atteignant pas le second tour ont vu une écrasante majorité de leur population se passionner pour la Coupe du Monde. En Espagne, 85,3% des 4 ans et plus ont regardé au moins 60 secondes consécutives des matchs de Coupe du Monde (sur Cuatro et Telecinco), et au Royaume-Uni plus de 91% sur ITV et BBC1. Un bel exemple du fair-play des supporters.

 L’ensemble de ces résultats figureront dans le Yearly Sport Key Facts 2014 qui paraîtra fin octobre 2014, accompagné par les données et analyses essentielles des événements sportifs majeurs dans le monde (JO de Sotchi, Ligue des Champions, Tour de France etc).