L’Autorité des marchés financiers lance une enquête sur le rachat de SFR

L’Autorité des marchés financiers lance une enquête sur le rachat de SFR
Le rachat de SFR a été une suite de rebondissements. Le match se jouait entre Bouygues Télécom et Numéricable qui souhaitaient tous les deux mettre la main sur l’opérateur au Carré Rouge. Martin Bouygues avait alors activé tous les leviers dont il disposait mais c’est finalement Numéricable qui a emporté la mise. Certains avaient alors évoqué des accords secrets qui auraient permis à Patrick Drahi, le propriétaire de Numéricable, d’être l’heureux gagnant de cette bataille.
 
La Lettre de l’Expansion rapporte aujourd’hui que « L’autorité des marchés financiers (AMF) s’est présentée fin juin chez l’ensemble des intermédiaires (conseillers financiers, communicants …) de Vivendi et des deux groupes candidats au rachat de sa filiale SFR […] Les enquêteurs se sont fait remettre des copies de mails et de documents liés à cette affaire »
 
Lors des négociations pour la vente de SFR, l’AMF avait déjà rappelé aux différents acteurs concernés qu’ils avaient un devoir de transparence vis-à-vis des marchés. Suite à cela, Gérard Rameix, le président de l’AMF avait déclaré dans une tribune publiée par Les Echos que  « la question de savoir si, malgré ces rappels, des informations privilégiées ont été cachées au marché, voire exploitées, est une question de fait que seule une enquête pourrait éclairer », ajoutait-il alors.
 
Source : Le Monde