Les FAI qui perdent le plus d’abonnés

Si les fournisseurs d’accès publient volontiers le nombre d’abonnés gagnés sur une année, il est rarement fait état des abonnés qui ont résilié. Tant qu’il reste de nombreux foyers à conquérir, le nombre d’abonnés gagné et toujours supérieur à celui qui a été perdu. Pourtant, quand le marché se sera stabilisé, et que chaque FAI ne pourra compter que sur les abonnés qu’il « pique » à ses concurrents, le chiffres des résiliations risque bien d’être primordial.

Le Journal du Net a réussi à obtenir ces chiffres auprès de sources industrielles. Ainsi c’est Free et France Télécom auraient le plus faible taux de résiliation (aussi appelé churn) du marché français, entre 11 et 12 % par an. Neuf Cegetel, Club Internet, et Noos Numéricable viendraient ensuite avec un taux de 17 à 19% par an, et enfin Alice en dernière position avec 20 % de résiliation, principalement du à des problèmes technique.

Source : Le journal du Net