Netflix en France : tarifs, supports et contenus se dévoilent

Netflix en France : tarifs, supports et contenus se dévoilent

L’arrivée de Netflix se précise et au fur et à mesure que les semaines s’égrainent les informations filtrent. Alors que l’arrivée de la plateforme américaine est prévue pour septembre, on connait un peu plus les intentions du géant américain.

 
Les tarifs
 
Concernant les tarifs, selon BFM TV, le service VOD américain serait proposé en France au même tarif qu’ailleurs en Europe : 7,99 € pour un tarif standard, 8,99€ pour l’offre HD et une réception sur deux appareils ou encore 11,99€ pour une offre HD concernant quatre appareils.
 
Les supports
 
Pour Netflix, l’arrivée dans 6 nouveaux pays (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Suisse et Luxembourg. L’objectif de ce débarquement massif en Europe est d’être accessible sur le plus grand nombre de supports : PC, Tv Connectés mais également sur les différentes boxs ADSL. Les discussions avec les FAI se poursuivent donc avec une volonté pour Netflix de ne pas signer d’exclusivité avec l’un d’entre eux.
 
Les contenus
 
Du côté des contenus, l’offre de vidéo à la demande devrait se composer de 80 % d’offre Hollywoodienne et de 20 % d’oeuvres Européennes.
 
On devrait également retrouver quelques séries, 2 exclusives par mois, celles essentiellement produites pour Netflix ; En revanche House OF Cards, série américaine produite pour Netflix, restera en France dans le giron de Canal+.
 
En 2015, le fournisseur de VOD diffusera également une série originale française, normalement tournée à Marseille.
 
Enfin selon 20 Minutes, d’ici 2016, la plateforme compte se lancer également dans le talk show à la demande et venir concurrencer les late-shows sur le Net, notamment sur Youtube.
 
L’application de la réglementation française
 
Du côté des impôts, Netflix a choisi de poser son siège Européen à Amsterdam pour ne payer ni impôt, ni TVA en France.
 
Du côté de la chronologie des médias, Netflix ne proposera en France que des films de plus de 36 mois. S’il émet depuis les Pays-Bas et pouvait donc contourner la réglementation à ce titre, Netflix a choisi de respecter la loi française sur ce sujet.