SFR se verrait bien partager la dépouille de Bouygues Télécom avec Free et Orange

SFR se verrait bien partager la dépouille de Bouygues Télécom avec Free et Orange

Ce mardi, Hedwige Chevrillon a reçu Jean-Yves Charlier, le président directeur général de SFR, dans Le Grand Journal, sur BFM Business. Il a bien sur été question, en grande partie, de la future fusion avec Numéricable. Jean-Yves Charlier a ainsi rappelé que seule la marque SFR subsisterait et que les deux opérateurs devraient proposer leurs premiers appareils convergents vers Noel.
 
Le PDG de SFR s’est également prononcé sur la recomposition du secteur des télécoms et a annoncé ce qu’il aimerait récupérer de la dépouille de Bouygues Télécom s’il y avait un rapprochement avec Orange. « Si Orange en reprend un bout, si Iliad reprend son réseau, qu’est ce qui peut vous intéresser chez Bouygues télécom ? » a demandé Hedwige Chevrillon. « Si ce rapprochement entre Orange et Bouygues devait se faire, il y aura des enjeux réglementaires puisqu’il faudra que ça passe devant Bruxelles, avec des part de marché au-delà de 60% notamment dans le mobile, a expliqué Jean-Yves Charlier. Donc on demandera des remèdes importants. Ca pourrait être de reprendre la base clients fixe de Bouygues, ça pourrait être reprendre la base entreprise de Bouygues pour renforcer ces métiers chez SFR »