Free trouve trop chères les prestations du contrat d’itinérance avec Orange

Free trouve trop chères les prestations du contrat d’itinérance avec Orange

Stéphane Richard était l’invité d’Hedwige Chevrillon ce mercredi sur BFM Business. Lors de cette interview le PDG d’Orange a réaffirmé qu’il y a avait un opérateur de trop en France, et que le seul qui n’était pas convergent était Bouygues Télécom (il ne déploie pas ou peu de réseau fixe).
 
Stéphane Richard est également revenu sur le contrat d’itinérance signé avec Free. Il a expliqué que dans ce cadre « Free est son client, et qu’il respectait son client », mais que ce n’était pas « un droit perpétuel » et qu’en « aucun cas ce ne devait soustraire Free de ses obligations. »
 
Concernant le calendrier d’extinction de cette itinérance, il a indiqué « Ca s’arrête en tout état de cause en 2018 et il y a une première fenêtre début 2015 ». Une fenêtre qu’Orange pourrait donc ouvrir mais Stéphane Richard précise : « On parle de millions de gens qui se servent quotidiennement de leur téléphone, donc ca ne se fait pas du jour au lendemain, se sont des évolutions qui se font sur plus d’un an. Ce n’est pas un domaine qui permet des coups de boutoir. Avec Free les choses sont complètement claires, on a un contrat qui nous lie jusqu’à 2018 ». Et Stéphane Richard de préciser que il n’avait pas encore discuté avec Free de cette échéance de 2015 et que pour le moment Orange mettait en œuvre les prestations de ce contrat. 
 
Il a enfin annonceéque Free trouvait que les prestations d’Orange lui étaient facturées trop chères" comme beaucoup de clients par rapport à un fournisseur". Stéphane Richard a d’ailleurs confirmé que ces prestations étaient chères et que cela se voyait dans les comptes que publie Free.