Couvertures et débits 4G Free Mobile de 10 nouvelles villes : de Brest à Metz et de Tours à Perpignan

Couvertures et débits 4G Free Mobile de 10 nouvelles villes : de Brest à Metz et de Tours à Perpignan

Comme chaque semaine, Univers Freebox décortique pour vous la couverture 4G Free Mobile partout en France avec les données de notre partenaire Sensorly.
 
Après s’être intéressé le mois dernier, aux villes de Rennes, Reims, Le Havre, Saint-Etienne, Toulon, Grenoble, Dijon, Angers, Nîmes et Le Mans,  Univers Freebox vous propose de découvrir l’état de la 4G Free Mobile dans 10 nouvelles villes.
 
Ces villes se classent entre la 20 ème et la 33 ème place en population. Si elles ne sont pas les objectifs prioritaires de couverture des opérateurs, elles représentent chacune d’entre elles entre 140 000 et 115 000 habitants. Un potentiel de client néanmoins non-négligeable à l’heure ou tous les opérateurs font de la 4G l’un des arguments principal de conquête de nouveaux abonnés.
 
Cette semaine Univers Freebox vous emmène sur les cartes de 10 nouvelles villes : Clermont Ferrand, Aix-en-Provence, Brest, Limoge, Tours, Amiens, Metz, Perpignan, Besançon, Orléans.
 
Qu’en est-il de la couverture et des débits 4G rélévées par notre partenaires Sensorly ? Univers Freebox vous livre un état des lieux : 
 
Clermont-Ferrand
  • La Couverture :
Du côté de Clermont-Ferrand, la ville est, dans l’ensemble, bien couverte en 4G. Avec plus de 100 000 mesures, des traces de couvertures de la 4G Free Mobile, vont jusqu’à Beaumont, Durtol, Cébazat et Pont-du-Château.
 
  • Les débits :
En passant sur la carte des débits basée sur les speedtests des utilisateurs de Sensorly, c’est la soupe à la grimace. Aucun test ne dépasse les 30 Mbits et seul, 36% du territoire, testé sur 500 mesures, dépasse les 10 Mbits.
 
 

 

Aix-en-Provence : 
  • Couverture :
Comme son prédécesseur, la ville d’Aix-en-Provence affiche également des traces de couverture en 4G LTE. Du côté de l’ANFR, 9 antennes sont autorisées à émettre en 4G. Néanmoins tout le sud-est de la ville n’affiche aucun signe de couverture, autour de la Promenade de la Torse et au nord-est, autour de l’atelier de Cézanne.
 
 
  • Débits :
Comme Clermont, si la couverture est au rendez-vous, les débits ne le sont pas, Aix-en-Provence fait néanmoins mieux que son prédécesseur avec 4 à 6 tests très localisés qui ont dépassé les 30 Mbits. Néanmoins, 62 % du territoire testé se situe entre 10 et 30 Mbits en débit descendant.
 
 

 
Brest
  • Couverture :
De retour en Bretagne, à Brest, 12 antennes ont été déclarées en 4G auprès de l’ANFR.
 
La couverture affiche de nombreux points à 4 barres de réception de la 4G. Certains marins sur le départ ont même pu profiter pendant un certain temps de la 4G après leur départ du port. Seul point noir, l’absence de trace de couverture entre la rue Pierre Sémard et la rue de Quimper.
 
  • Débits :
Du côté des débits mesurés, cette fois la situation est des plus satisfaisante. 76 % des zones testées, sur 500 mesures affichent des débits supérieurs au très haut débit mobile tel que définit par l’Arcep. Seules 4% des connexions sont inférieures à 10 Mbits.
 
 
 

Limoges
 
A Limoges, rien à signaler : aucune couverture 4G n’a été relevée. 6 antennes ont pourtant été déclarées et autorisées à émettre en 4G et localisées par le site antennesmobiles.fr.
 
 

 
Tours :
  • Couverture :
Avec 9 antennes déclarées et autorisées à émettre en 4g auprès de l’ANFR, la ville de Tours est bien couverte en 4G LTE par Free Mobile. Seul le quartier de La Riche ne révèle aucune trace de cette couverture.
 
  • Débits :
En revanche du côté des débits, le bilan est mitigé : un tiers du territoire testé dépasse les 30 Mbits, un autre tiers se situe entre 10 et 30 Mbits, le tiers restant étant limité sous la barre de ces 10 Mbits.
 
 

 
Amiens :
  • La couverture :
Seules 4 antennes sont déclarées pouvant émettre en 4G Free Mobile dans la ville d’Amiens. Ces dernières se chargent de couvrir grossièrement la ville en 4G.
 
  • Les débits :
Ces derniers sont, en revanche, loin d’être au rendez-vous : la LTE proposée par Free Mobile ne dépasse pas pour le moment le cap des 30 Mbits et seul 29 % du territoire testé dépasse les 10 Mbits.
 

 
Metz :
  • La Couverture
À Metz, 16 antennes déclarées à l’ANFR, assurent ou sont sur le point d’assurer la couverture 4G de la ville Mosellanne. Cette dernière affiche des trous et des pics de couverture, la ville présentant aussi bien des zones sans signal relevées, que des signaux assez larges avec 4 barres de signal.
 
 
  • Les Débits
Comme pour Amiens la 4G Free Mobile, n’en est qu’à ses prémices. Si du côté du Centre Pompidou les débits sont bons, en revanche du côté de la rue de Vallières le débit ne dépasse jamais les 10 Mbits. Enfin du côté de la cours d’or, le débit est limité entre 10 et 30 Mbits.
 
 

 
Perpignan
 
Avec seulement 3 antennes déclarées à l’ANFR (visiblement inactives), la 4G à Perpignan est inexistante pour le moment, ni trace de couvertures, ni débits LTE. Il faudra encore un peu patienter avant de profiter du très haut débit avec Free Mobile.
 

 
Besançon
  • La couverture :
Du côté de Besançon, la ville est partiellement couverte selon les 5 000 mesures réalisées avec l’application Sensorly, certaines zones comme la citadelle ou la rue Thomas Edison reçoivent un signal quasi-parfait, en revanche, entre la rue de Belfort et la rue de l’Aqueduc, aucune couverture 4g n’a été relevée. 12 antennes ont pourtant été déclarées à l’ANFR.
 
  • Les débits :
En dehors du quartier de la rue de Vesoul et celui autour du boulevard Leon Blum, aucune autre zone de la ville bisontine ne dépasse les 30 Mbits. La zone entre la Clinique Saint-Vincent et la rue de Dole bénéficie de débit entre 10 et 30 Mbits. En dehors de ces zones, le débit Free Mobile ne dépassera pas les 10 Mbits.
 
 

 
Orléans :
  • Couverture :
Avec seulement 2 antennes déclarées active en 4G auprès de l’ANFR, Orleans dispose déjà des premières traces de couverture LTE. 3 zones se distinguent en réalité, Saint-Jean de la Ruelle, Fleury-les-Aubrais jusqu’au musée des Beaux-Arts d’Orleans et Saint-Jean-de-Braye affichent une couverture 4G.
 
  • Les Débits  :
Avec deux antennes, il ne faut pas s’attendre à des miracles, 92 % des mesures sont sous la barre des 10 Mbits.
 
 
Alors que l’écart entre le nombre d’antennes des différentes villes est très faibles, que la qualité des résultats des tests de couvertures sont relativement similaires à toutes ces villes, les résultats sont complètement différents, signe que l’implantation d’antennes ne suffit pas. Dès lors que Free, fibre ses antennes, la qualité de la 4G proposée s’améliore de façon très significative. Si toutes ces villes bénéficient d’un déploiement d’antenne relativement similaire, le fibrage de ces antennes semble être une étape cruciale dans la couverture de ces villes en 4G.
 
Toutes les villes de toutes les tailles peuvent être observées via les cartes proposées par Sensorly. Retrouvez toutes ces données pour tous les opérateurs en cliquant sur les liens suivants : 
Vous pouvez également télécharger l’application Sensorly disponible sur iOS et/ou Android  et devenir ainsi contributeur, permettant d’améliorer constamment les données relevées sur l’application pour juger de la couverture et des débits Free Mobile et des autres opérateurs avec de plus en plus de précision.