Un nouvel antivol pour smartphone en juillet 2015

La majorité des fabricants de terminaux mobiles s’y sont engagés, un nouveau dispositif antivol devrait voir le jour dans les 12 prochains mois.

L’objectif, trouver un dispositif antivol qui permettra de supprimer l’ensemble des données présentes sur le smartphone, de bloquer le téléphone afin qu’il ne puisse plus être utiliser et empêcher tout moyen de reactivation, en somme un dispositif de mort subite.
 
Google (LG), HTC America, Motorola Mobilité (Lenovo), Microsoft (Nokia), Samsung America et les opérateurs AT&T et Verizon prennent déjà part à cet initiative. 
 
L’ensemble de ces acteurs se sont déjà engagés a rendre fonctionnel ce dispositif sur tous les terminaux commercialisés à partir de juillet 2015.
 
Si pour l’instant ce dispositif ne sera mis en place qu’aux Etats-Unis, il faut espérer que les fabricants de terminaux en profitent pour généraliser ce système à l’ensemble de la planète.
 
Il pourrait ainsi remplacer les simlockages dans le dispositif, à l’origine "antivol" sert plutôt à retenir un client ayant souscrit un smartphone chez un opérateur. Dès son lancement en 2012, Free a abandonné le simlockage des téléphones vendus sur sa boutique en ligne.
 
Depuis 2013, police, douanes et gendarmerie ont mis un place un système de blocage via le numéro IMEI. Il permet avec la base de données mondiales des numéros IMEI des téléphone volés de les empêcher de se connecter au réseau et de bloquer SMS, Internet mobile et appels en temps réel. Seule limite, une fois passé les frontières, le blocage n’est plus effectif.
 
Source : le JDT