Rachat de Virgin Mobile par Numericable : la marque et les salariés conservés

Rachat de Virgin Mobile par Numericable : la marque et les salariés conservés
A l’inverse du dossier SFR, le rachat de Virgin Mobile par Numericable n’aura pas fait de vague et n’aura pas traîné.  Annoncé le 7 mai, les offres devaient être déposées avant le 15 de ce mois. Le lendemain, Numericable-SFR remportait la mise pour 325 millions d’euros dont 200 millions versés par Vivendi. Le Full MVNO dispose évidemment de moins d’obstacles réglementaires lié à sa cession. 
 
Geoffroy Roux de Bézieux, PDG fondateur du MVNO est satisfait du montant obtenu  : "nous avons obtenu une valorisation correcte malgré un marché des télécoms difficile en France."
 
Numericable-SFR récupèrent ainsi 1,7 millions de clients et un coeur de réseau dont Virgin Mobile était le propriétaire. L’opérateur alternatif par son statut de Full MVNO est donc compatible avec le réseau de presque tous les opérateurs, l’acheteur n’avait donc pas besoin de renvoyer des cartes SIM à tous les clients Virgin une fois le rachat effectif.
 
D’autres opérateurs étaient intéressés par Virgin Mobile, Bouygues Télécom, Free ou encore le crédit mutuel étaient également sur les rangs. Mais pour Geoffroy Roux de Bézieux, "la force de Numericable, c’est un commando de quatre ou cinq personne qui mène les opérations de manière très efficace."
 
C’est une des raisons qui a fait pencher la balance en faveur du câblo-opérateur. Numericable était également "la meilleure offre financière mais aussi celle qui garde la marque et les équipes de Virgin Mobile." Certes le Full MVNO ne disposait que de 200 salariés, mais dans une période triste pour l’emploi, c’est toujours ça de gagné.