Très Haut Débit : Altitude Infrastructure signe l’acquisition de France CitéVision

Très Haut Débit : Altitude Infrastructure signe l’acquisition de France CitéVision

Ce premier investissement en propre dans un réseau, autre que dans le cadre des Réseaux d’Initiative Publique (RIP) est adossé à une augmentation de capital, avec l’introduction des fonds gérés par York Asset Management.

En rachetant l’infrastructure de France CitéVision, Altitude Infrastructure gagne non seulement des parts de marché sur le secteur du Très Haut Débit en atteignant un parc de 70.000 prises raccordables (avec un objectif de 300.000 d’ici la fin d’année 2014) mais il s’affirme également sur l’ensemble des technologies très haut débit avec l’acquisition d’un réseau coaxial et fibre optique. Le réseau coaxial sera entièrement rénové avec l’implémentation de la dernière technologie DOCSIS 3.0 qui permettra de proposer des débits de 200 Mbit/s et plus, d’ici la fin de l’année 2014.

En intégrant les 8000 abonnés de CityPlay, WIBOX affiche maintenant un parc de 30.000 abonnés à des offres d’accès Internet grand public. Dans un premier temps, les clients WIBOX et CityPlay pourront conserver leurs offres actuelles. L’uniformisation des offres marketing est prévue pour la rentrée 2014. Ainsi, l’entrée au capital des fonds gérés par York Asset Management va permettre à Altitude Infrastructure d’adresser le marché du très haut débit dans les meilleures conditions conclut le communiqué de presse.

L’annonce de l’acquisition a eu lieu hier matin, mais elle a été supprimée du site internet et du compte Twitter d’Altitude Infrastructure.

Pour rappel, IFW, filiale du Groupe Iliad, dispose d’une licence nationale WiMAX, rachetée à Altitude télécom en 2005. IFW bénéficie d’une décision de l’ARCEP l’autorisant à utiliser des fréquences dans la bande 3,5 GHz sur la totalité du territoire métropolitain.