Free veut faire baisser les prix dans le mobile

Michaël Boukobza, directeur général de Free/Iliad, est intervenu hier sur BFM pour répondre à la question « qu’attendez vous de l’élection présidentielle ». Il a donc fait état de l’importance de l’entrée d’un 4eme acteur (au coté de Bouygues, Orange et SFR) sur le marché du mobile afin de faire baisser les tarifs. Evidemment, Michael Boukobza prêche pour sa paroisse puisque Free a montré récemment son intérêt pour la 4eme licence UMTS, conditionné à des aménagements nécessaires à une l’émergence d’une véritable concurrence.

Michaël Boukobza :  A été évoqué très récemment le cas de la dernière licence d’opérateur mobile 3ème génération, la fameuse 4ème licence. Bon, il y a eu des marques d’intérêt dont celle d’Iliad. Et aujourd’hui, tous les opérateurs, y compris Free, réclament des aménagements pour cette fameuse dernière licence d’opérateur mobile. Le gouvernement actuel a indiqué, par la voix de son ministre de l’industrie, la volonté de ne pas procéder à des aménagements et donc de ne pas favoriser l’émergence d’un 4ème opérateur, qui aurait apporté une concurrence nécessaire dans le marché du mobile. Par ce que je ne sais pas si vous avez vu que récemment, la cour d’appel a confirmé l’accusation et l’amende pour entente sur le marché du mobile.
Il y a donc un problème de concurrence sur la téléphonie mobile – où tous les français sont d’accord de reconnaître qu’il y a un problème de concurrence, y compris le conseil de la concurrence et la cour d’appel de Paris – et de savoir quelles sont les mesures concrètes d’aménagement – potentiellement de baisse des prix par exemple – du prix de la dernière licence d’opérateur mobile pour que d’autres acteurs puissent se lancer sur la téléphonie mobile pour amener plus de concurrence, plus de service et des prix plus bas.

Free réaffirme donc une nouvelle fois son intérêt pour cette licence et previent : S’il se lance dans le mobile, c’est pour faire baisser les tarifs.