Pour Moody’s, la fusion SFR-Numericable est “négative” pour les télécoms

Pour Moody’s, la fusion SFR-Numericable est “négative” pour les télécoms
La marché des télécoms Français est mal vu par les agences de notation, alors qu’ Orange est proche d’une dégradation, que Bouygues l’a déjà subie, Moody’s vient de livrer une analyse pessimiste du marché français après le rachat de SFR par Numericable.
 
Bien évidemment pour une agence de notation comme Moody’s ce n’est pas le pouvoir d’achat rendu aux français que l’on calcule mais bien la rentabilité du secteur. Déjà considéré comme le plus bas d’Europe sur le mobile après l’arrivée de Free, l’agence de notation ne voit pas d’un très bon oeil le rapprochement entre SFR et Numericable.
 
Elle estime au contraire qu’elle est "négative du point de vue de la solidite financière du secteur des télécoms français dans son ensemble". Elle considère que la constitution du nouvel ensemble "va augmenter la pression dans un marché français déjà extrémement compétitif" et que le rapprochement SFR-Numericable va créer une "entité plus grande qui à le potentiel de disposer d’un réseau mieux intégré avec une forte capacité haut débit […]dans les trois ans à venir."
 
Mais pour 2014, Moody’s prévoit la poursuite de la baisse des recettes, sans grosse offensive sur les prix notamment de Numericable-SFR qui dispose d’une flexibilité financière "limitée". 
 
Pour l’Agence de Notation, le seul moyen d’alléger la pression est de retourner à trois opérateurs mobiles et le seul scénario qui pourrait conduire à cette situation serait le rapprochement entre Bouygues et Free…
 
Source : 01Net