Rachat de SFR : Numéricable aurait relevé son offre face à Bouygues

Rachat de SFR : Numéricable aurait relevé son offre face à Bouygues
Selon La Tribune, Numéricable aurait relevé la partie en cash à 12,8 milliards d’euros, sans toutefois s’aligner sur les 15 milliards de Bouygues. Selon une source proche des discussions citée par La Tribune, cela ferait basucler la balance en faveur du cablo-opérateur. « Il y a deux chances sur trois » que le conseil de surveillance de Vivendi, annonce dans la soirée qu’il a décidé de conclure un accord final avec Altice.
 
 Malgré une partie en liquidité plus importante dans l’offre de Bouygues, Vivendi invoquerait un risque réglementaire trop important. Pour autant, cet argument serait exagéré. « Bruno Lasserre, le président de l’Autorité de la Concurrence, avait clairement dit niet à une fusion SFR-Free. Mais pas là : il n’a jamais déclaré que le rapprochement Bouygues-SFR ne serait pas faisable, il a dit au contraire que l’accord entre Bouygues et Free rendrait l’examen du dossier plus simple et plus facile. Ce n’est pas un blocage de principe, pas un feu rouge, plutôt un feu clignotant » a indiqué une source proche des discussions à La Tribune
 
Il reste maintenant à attendre la communication officielle de Vivendi pour connaitre la décision du Conseil de surveillance, que nous vous rapporterons en direct.