Free et ses salariés s’engagent une nouvelle fois pour le Sidaction

Free et ses salariés s’engagent une nouvelle fois pour le Sidaction
Le Sidaction est une opération unique, avec un dispositif qui n’’existe dans aucun autre pays. C’est la seule opération de cette importance en matière de lutte contre le sida dans le monde.
 
Une fois encore, les salariés de Free se transforment à cette occasion en organisateurs bénévoles de l’événement. Iliad, représentée par Angélique Berge, a reconduit son partenariat avec le Sidaction et France Télévisions et ouvre une fois de plus les plateaux de Centrapel pour accueillir cet événement qui sera organisé les 4, 5 et 6 avril 2014. Des centaines de bénévoles seront mobilisés pour saisir les promesses de don.
 
Deux salariés de Free, que nous avons contactés, nous ont décrit l’organisation du Sidaction. Ainsi, Soumya assure : "d’énormes moyens sont mis à notre disposition, pas une seule demande ne nous a été refusée par Free, que ce soit en terme de matériel, d’effectifs, etc, c’est impressionnant…". Olivier rajoute : "des salariés du groupe ont organisé récemment une collecte de sang à laquelle j’ai participé, qui a été une vraie réussite. Je suis fier de voir l’implication de notre marque dans ce genre de combat…"
 
700 plages horaires sont ouvertes pendant 18 h non stop. Tous les tests téléphoniques et informatiques ont d’ores et déjà été réalisés et la modification des plateaux pour les adapter à cet événement est en cours. Lorsque vous verrez les interventions des animateurs de France Télévisions en direct du centre d’appel du Sidaction, il s’agira d’un des plateaux du centre d’appel de Free.
 
Centrapel, le centre d’appels historique de Free au sein du siège d’Iliad dans le 8e arrondissement de Paris, a modifié la majorité de ses plateaux et adapté ses moyens de production afin de répondre aux impératifs de cette organisation, tout en continuant à répondre aux Freenautes.
 
L’association Univers Freebox soutient évidement cette action et invite ceux qui le peuvent à faire un don en appelant le 110. Le sida ne connaît ni frontières, ni âge, ni origine, ni couleur ou religion, nous sommes tous concernés. Nous devons tous participer à l’éradication de cette maladie. La solidarité reste l’un des moyens indispensables afin d’y parvenir.
 
Nous ne manquerons pas de vous faire suivre l’événement en postant photos que nous feront parvenir notre équipe qui sera sur place