Précisions à propos de la plainte de Free contre UFC -Que Choisir

Selon nos sources, la mise en examen des dirigeants de L’UFC Que Choisir par Free (nos informations du 18 décembre), serait liée au fait que l’association avait déclaré que les plaintes contre Free s’elevaient à 170 puis à 200 alors qu’à priori il n’y en avait pas plus de 30.

Ainsi, il semblerait qu’après que Free ait déposé plainte contre X, le magistrat aurait estimé qu’il existait des charges suffisantes au vu des pièces pour mettre en examen les responsables d’UFC Que Choisir