Vivendi a prévenu Numericable qu’il examinait l’offre de Bouygues

Vivendi a prévenu Numericable qu’il examinait l’offre de Bouygues

Alors que Vivendi s’apprête à examiner ce soir, via son comité Ad Hoc, l’offre de Bouygues en respectant "l’application stricte de notre engagement d’exclusivité" avec le câblo-opérateur, ce dernier annonce également avoir même prévenu Numericable de sa démarche.

Pour Numericable, il n’y a pas de vice de procédure, mais restera vigilant à ce Bouygues et Vivendi ne se mettent pas autour d’une table pour négocier l’offre avant le 4 avril, date de fin de l’exclusivité de Numericable dans les négociations.
 
Du côté du câblo-opérateur, malgré ces annonces, on reste serein estimant avoir "une longueur d’avance dans les négociations."
 
La confiance est même de mise annonce, au Huffington Post, les représentants de Numericable : "nous fonctionnons en bonne intelligence avec Vivendi, nous n’avons pas le moindre doute que le cadre sera respecté."
 
Il faut dire que Vivendi risque gros s’il ne tient pas ses engagement. Ils devront examiner l’offre sans solliciter de plus amples explications à Bouygues faute de quoi, Vivendi pourrait être attaqué pour "violation du contrat d’exclusivité" et risquer de grosses pénalités financières. De l’autre, si Vivendi n’avait pas examiné l’offre de Bouygues avant le termes des négociations avec Numericable, il pourrait être attaqué par Bouygues pour "mauvaise foi dans les négociations".
 
D’ici le 04 avril prochain, Vivendi va donc marcher sur des oeufs, et devra trouver le moyen de ne frustrer ou léser aucune des deux parties sous peine de s’exposer à des procédures judiciaires longues et coûteuses, pouvant faire capoter l’ensemble des négociations effectuées jusqu’à maintenant.