Fuite de Montebourg sur le rachat de SFR : pas de problème pour l’AMF

Fuite de Montebourg sur le rachat de SFR : pas de problème pour l’AMF

Le Ministre du Redressement Productif n’a pas sa langue dans sa proche lorsqu’il s’agit des télécoms. Ayant soutenu ouvertement le projet de Bouygues de racheter SFR, Arnaud Montebourg a dévoilé le choix de Vivendi pour Numericable dès vendredi matin avant que la décision soit officielle. 

L’effet fut immédiat, le titre de Bouygues et Iliad s’écroulait au profit de Numericable. Certains y ont vu une possible irrégularité Montebourg ayant influencé le marché par sa déclaration anticipée.

L’Autorité des Marchés Financiers était donc amenée à se prononcer sur une possible infraction du droit boursier sur la diffusion d’informations privilégiées définie à l’article 621-1 du règlement général de l’AMF.

Ce dernier indique ainsi dans les Echos, qu’il n’avait pas de commentaires à faire sur la déclaration d’Arnaud Montebourg sur Europe1, tant que celle ci était faite en dehors des heures de bourses et que l’information se verifait. 

 


Montebourg : "les dirigeants de Vivendi ont… par Europe1fr

 

 Source : Les Echos