Quelles conséquences pour Free si Numéricable rachète SFR ?

Quelles conséquences pour Free si Numéricable rachète SFR ?

Selon Arnaud Montebourg, Vivendi aurait choisi le dossier du Numéricable pour la reprise de SFR, même si à cet instant, rien n’est encore officiel. Ce n’est pas le choix de Free puisque Xavier Niel militait pour le dossier de Bouygues Télécom, duquel il aurait récupéré antennes et fréquences.
 
Pour autant, dans son interview aux Echos, Xavier Niel a tout de même évoqué ce que cela changerait pour Free si Numéricable avalait SFR. Le fondateur de Free explique que « aujourd’hui, les tarifs élevés de Numéricable reposent sur des exclusivités pour les chaînes premium de Canalsat et de Numericable. L’Autorité de la concurrence demandera, espérons-nous, de les faire disparaître en cas de rachat de SFR par Numericable.». Si cela se confirme, il y aura donc un impact sur les chaînes exclusives de Canalsat, puisque ces dernières se verraient alors privées de la redevance de Numéricable.
 
Un service TV par câble chez Free à 1 euro et rachat de Bouygues Télécom
 
Outre les exclusivités de chaînes, Xavier Niel assure que « Numericable va devoir dégrouper son réseau câblé. Même si je n’aime pas trop le câble, si Free peut offrir aussi un service universel de télévision par le câble pour un euro par mois, ça se regarde. »
 
Mais surtout, comme l’ont pronostiqué les analystes, si Numéricable rachète SFR, la concentration dans les télécoms ne serait pas forcement terminée. Bouygues Télécom se retrouvant seul, il deviendrait une proie pour Free. Les relations tendues entre Martin Bouygues et Xavier Niel rendaient ce rachat compliqué, mais les relations entre les deux hommes se sont détendues, et les choses pourraient donc évoluer.
 
Dans l’interview des Echos, Xavier Niel s’amuse en parlant de sa relation avec la patron de Bouygues. "Il s’agit de toute façon d’un « coup de foudre » récent. Il n’est pas question d’officialiser notre relation ! Plus sérieusement, nos entreprises ont réussi à se parler pour le bien du marché et des consommateurs, c’est l’essentiel. »
 
De nouveaux abonnés en perspective pour Free
 
Xavier Niel estime enfin que le futur Numéricable-SFR sera trop endetté pour se battre commercialement, et que Free en profitera pour récupérer des abonnés. « Si Numericable l’emporte, cela va créer un acteur extrêmement endetté, et qui ne croît pas. Il lui faudra générer un maximum de cash pour servir sa dette, ce qui va enlever toute agressivité commerciale à SFR, comprimer les investissements et nous apporter de nouveaux abonnés. C’est déjà ce qui se passe avec Numericable, qui est endetté à hauteur de quatre fois son Ebitda : ses prix sont les plus chers du marché. » explique-t-il dans l’interview aux Echos