Bouygues estime que sa 4G a été dénigrée par Free et porte plainte

Bouygues estime que sa 4G a été dénigrée par Free et porte plainte
Alors que l’actualité évoque l’accord historique signé entre Bouygues Télécom et Free, les deux opérateurs s’affrontent sur le terrain judiciaire. L’annexe du document de présentation des résultats d’Iliad faisait hier référence à une affaire qui datait de février (et donc bien avant l’accord entre les 2 opérateurs) : 
 
« Par assignation à bref délai du 3 février 2014, Bouygues Télécom a demandé au Tribunal de Commerce de Paris de condamner Free Mobile, Free et Iliad, à payer 28 millions d’euros en contrepartie du préjudice qu’elle aurait subi du fait « de pratiques trompeuses constitutives de concurrence déloyale sur les services 4G de Bouygues Télécom et du dénigrement des services 4G de Bouygues Télécom et de la société Bouygues Télécom », indiquait Iliad.
 
L’Express apporte aujourd’hui plus de précisons sur les raisons de la démarche de Bouygues Télécom : « La plainte vise les propos de Xavier Niel, le fondateur d’Iliad maison-mère de Free, tenus en décembre dernier dans le Journal du Dimanche. Dans cette interview, le dirigeant expliquait "avoir beaucoup de peine pour ses concurrents" et d’ajouter : "la 4G, c’est du haut débit sur le mobile. Pour avoir cette vitesse de téléchargement au-dessus de 80 mégabits, Free a 700 antennes, contre 530 pour Bouygues Telecom". Un chiffre faux selon Martin Bouygues qui n’a pas hésité à saisir la justice », explique le site de l’Express.
 
Reste à savoir si, maintenant que Free et Bouygues sont entrés dans des relations plus apaisées, Martin Bouygues va retirer sa plainte…
 
Merci à Ludovicflash