Jook Vidéo, le concurrent de Canalplay, en négociations pour arriver sur la Freebox

Jook Vidéo, le concurrent de Canalplay, en négociations pour arriver sur la Freebox

Jook Vidéo est un concurrent sérieux de Canalplay puisqu’il annonce 10 000 contenus disponibles en SVOD (VOD par abonnement) avec une palette de programme plus large, avec, en plus des films et des séries, de la musique, des documentaires et même du sport. Distribué uniquement sur Internet depuis l’année dernière, il est également proposé à un tarif plutôt attractif de 6,99€/mois, pour un accès illimité à tous les programmes. Vous pouvez découvrir les contenus de Jook Vidéo en cliquant ici
 
 
Ce service, pourrait prochainement venir enrichir l’offre SVODF de la Freebox puisque Gregg Bywalski, le Directeur Marketing et Digital du groupe AB, l’éditeur de ce service, a annoncé à Univers Freebox être négociation avec Free. « On est en pleine discussion avec Free en ce moment, on n’a pas encore d’accord spécifique mais on a très très bon espoir de trouver un accord puisque nous sommes un partenaire historique de Free depuis le départ, et il n’y a pas de raison que Jook Vidéo ne soit pas intégré à la Freebox dans les prochains mois ». Et de nous préciser : « on est encore en cours de finalisation et il faut se mettre en accord sur la partie technique puisque ramener une offre avec près de 10 000 programmes sur une box c’est un énorme chantier technique »
 
Pas de crainte quant à l’arrivée potentielle de Netflix en France
 
Contrairement à certaines chaînes françaises, AB n’est par ailleurs pas inquiet de la possible arrivée de Netflix en France. « Si on devait être inquiété par l’arrivée de Netflix on n’aurait pas lancé notre projet Jook Vidéo l’année dernière. » explique Gregg Bywalski. « L’arrivée de Netflix c’est un scenario que l’on avait déjà envisagé de notre coté. On y voit justement une opportunité puisque Netflix, ou un autre acteur international, pourrait rapidement évangéliser ce qu’est la SVOD, car on a un problème en France : les gens ne savent pas ce qu’est la SVOD. On estime qu’avec un budget marketing important, un opérateur comme Netflix mettra les moyens pour expliquer ce qu’est la SVOD. Il s’agira ensuite d’un marché concurrentiel et chacun tirera son épingle du jeu, en fonction des contenus qu’il proposera et en apportant sa valeur ajoutée. »