Téléperformance : une année record, mais pas en France, la faute aux télécoms

Centre d’appels sous-traitant pour de nombreuses entreprises, l’entreprise française annonce un chiffre d’affaires record pour 2013 à 2,432 milliards d’euros et un bénéfice net de 128,8 millions d’euros.

Si la société a largement développé ses activités aux Etats-Unis, Mexique, Colombie et Portugal, les résultats en France sont beaucoup plus en demi-teinte.

Si de nouveaux secteurs et de nouveaux clients lui permettent de maintenir son activité, Téléperformance regrette "un environnement toujours difficile dans les télécommunications malgré ses efforts commerciaux intenses".

Le nouvel entrant sur le marché du mobile, n’est pas un nouveau client pour Téléperformance. Free Mobile préfère gérer sa relation client en interne en France et au Maroc. Pour SFR, Orange et Bouygues, certains contrats sont passés avec le centre d’appels mais l’entreprise doit faire face à la concurrence d’autres prestataires, et à des politiques de restructuration et de réduction des coûts chez ces trois opérateurs.

Depuis 2008, une bonne partie de ses prestations ont été délocalisées en Afrique du Nord licenciant massivement les salariés français. La France ne représente désormais plus que 7% de son activité, si les perspectives dans le monde sont très bonnes pour l’entreprise, en France, Téléperformance espère retrouver l’équilibre d’ici… 2017…

Source : PC Inpact