Bruno Lasserre : “personne ne nous a présenté de projet concret de rachat ou fusion”

Bruno Lasserre : “personne ne nous a présenté de projet concret de rachat ou fusion”
 
Si les rumeurs de rachat ou de fusion vont bon train, Free et SFR, Free et Bouygues, Bouygues et SFR, Numéricable et SFR… Pour le moment l’actuel président de l’Autorité de la Concurrence annonce qu’ à ce jour "personne ne nous a présenté de projet concret de rachat ou de fusion."
 
Face à toutes ces rumeurs et projets de fusions ou de rachats en construction, Bruno Lasserre prévient Arnaud Montebourg : "c’est l’autorité de la concurrence qui sera l’arbitre impartial de la recomposition des télécommunications."
 
En effet depuis quelques jours, le ministre du redressement productif a mis son grain de sel dans les rumeurs estimant qu’il désignerait lui même "le meilleur attelage" quand il aura rencontré tous les candidats au mariage.
 
Une stratégie que ne partage pas le président de l’autorité de la Concurrence qui ne veut pas "faire du Meccano industriel" :
 
"Saisis d’un dossier de fusion entre opérateurs mobiles, nous pouvons dire "non" ou "oui" mais Sans a priori. Mais ce sont des dossiers complexes qui impliquent des sociétés cotées et qui demanderont un examen minutieux."
 
Pour autant, parmi ces rumeurs, l’une d’entre elle est déjà exclue depuis l’année passée, Bruno Lasserre confirme s’être opposé au projet de fusion Free/SFR estimant que "cela aurait précipité le retour vers un duopole, qui n’est pas l’optimum concurrentiel."
 
Source : Le Monde