OpenSignal fait le point sur la 4G à travers le monde

LTE ou 4G, le nouveau standard de téléphonie mobile distribué sur la planète afin de remplacer l’ancien réseau 3G. Cette technologie avait pour objectif d’améliorer les transferts de gros volumes de données, et d’augmenter les connectivités.

Network monitor OpenSignal à justement publié une nouvelle étude de statistiques à propos des réseaux LTE à travers le monde. L’occasion de nous rappeler que même si ce réseau de nouvelle génération est en place, il n’est pas stable partout.

Pour la majorité des pays disposant de la 4G, les temps de téléchargement sont restés les mêmes. Pour les autres, certains progrès sont à noter : En Australie par exemple, la vitesse moyenne a augmentée de 42% soit 24.5Mbps. Le Japon lui aussi affiche une croissance fulgurante, une augmentation de 66% fait grimper la vitesse de la 4G à 11.8Mbps. Le record de vitesse est détenu par le Brésil, avec une vitesse moyenne de 27.8Mbps, pour une couverture extrêmement limitée cependant.

 


Vitesse moyenne des connexions 4G à travers le monde

La réelle surprise de cette étude sont les Etats-Unis, avec des performances décevantes. Malgré les améliorations continues des infrastructures, OpenSignal note que la vitesse moyenne à baissée de 32%, soit un résultat de 6.5Mbps. Les USA comptent parmi les moyennes les plus faibles, en effet le seul pays affichant une vitesse plus faible sont les Philippines, mesurées à 5.3Mbps.

 

Variation des vitesses des connexions 4G depuis février 2013