Xavier Niel défend l’objectivité du Monde face aux critiques de NKM

Xavier Niel défend l’objectivité du Monde face aux critiques de NKM
Actionnaire majoritaire du Monde avec Mathieu Pigasse et Pierre Bergé, Xavier Niel, fondateur de Free, n’est pas habitué à s’immiscer dans les affaires du journal.
 
Mais la candidate UMP à la Mairie de Paris n’a pas mâché ses mots sur la Chaîne Parlementaire  pour qualifier la couverture de sa campagne par le journal Le Monde en particulier par la journaliste Beatrice Gurrey. Nathalie Kosciusko-Morizet a ainsi qualifié la journaliste du Monde de "21è tête de liste" avant de poursuivre :
 
"Si vous lisez toute la journée les articles de madame [Béatrice] Gurrey dans Le Monde, vous vous dites : quel acharnement !’ Mais c’est des gens qui défendent le système et quelque part y participent."
 

 
Ces propos ont conduit, le fondateur de Free et actionnaire du Monde à réagir au micro de BFM TV pour tempérer les esprits :
 
"Les candidats sont en campagne, il y a un peu d’énervement. Ce sont des mots qui seront oubliés dans quelques jours" ajoutant par la suite que "personne ne remet en doute l’objectivité des journalistes."