HSBC vante la consolidation et la remontée des prix dans les télécoms

HSBC vante la consolidation et la remontée des prix dans les télécoms

A l’heure ou certains ont vanté les bienfaits de la baisse des prix, HSBC prend le contrepied, estimant que l’Europe a besoin de consolidation dans le mobile laquelle serait "un pari gagnant pour les opérateurs comme les citoyens."

HSBC prône ainsi les valeurs des investissements opposées à celles de la concurrence. A l’heure ou l’Irlande et l’Allemagne s’apprêtent à faire fusionner deux opérateurs quand la France est extrêmement partagée sur le sujet, l’étude de HSBC défend "l’utilité d’une politique industrielle mieux articulée pour le secteur, quelque chose qui manque beaucoup aujourd’hui."

Ils estiment ainsi que la fusion de deux opérateurs conduira à plus d’investissements dans les réseaux et une mutualisation des acquis.

Si cette consolidation laisse suggérer pour certains une remontée des prix comme en Autriche où le retour à 3 opérateurs a conduit à une hausse de 6 à 11 % de l’ARPU, HSBC considère que cette hausse des prix s’inscrit dans une politique durable :"ils se sont concentrés sur l’entrée de gamme, là ou nous considérons que les niveaux de prix étaient trop bas pour être durables. De plus les opérateurs ont généralement enrichi leurs offre. résultat dans plusieurs cas le prix unitaire a en fait baissé."

HSBC plaide donc pour une remontée des offres low-cost et un enrichissement des offres, une stratégie complètement opposée à celle de Free Mobile et ses deux offres aux tarifs moins élevés que ses concurrents.

Source : Les Echos